CATHEDRALE STE THERESE DE L’ENFANT JESUS

DOYENNÉ MGR ANDRÉ DUIRAT (Urbain)
P. Alain Pierre YAO

Curé

P. Yves Constant ALI KOFFI

Vicaire

P. Parfait N’DRI YA KAN

Vicaire

P. Achille Alain APOVO

Vicaire dominical-Résident

P. Jean-Baptiste YÉO

Vicaire dominical-Résident

La Cathédrale est situé à Bouaké au quartier Koko en face de la préfecture de Bouaké 

Contacts:

+225 00 00 00 00
+225 00 00 00 00
+225 00 00 00 00

email: archevechebke@gmail.com

Informations

LES HORAIRES DES MESSES
 LUNDIMARDIMERCREDIJEUDIVENDREDISAMEDIDIMANCHE
MATIN06H3006H3006H3006H3006H3006H3007H00/09H00/
11H00
MIDI12H3012H3012H3012H3012H30
SOIR18H3018H3018H0018H00

Histoire

L’ancienne église du Père ALLEZARD, malgré les améliorations apportées, ne convenait plus au rôle de Cathédrale d’une ville de la dimension de Bouaké.
Le 30 novembre 1960, en la fête de Mgr DUIRAT, le premier coup de pioche est donné sur le chantier de la future Cathédrale. La société des Dragages se charge d’exécuter les plans réalisés par Monsieur STROBEL, architecte suisse qui a mis ses talents au service des Missions.
Le dimanche 8 janvier 1961, devant les autorités, Mgr DUIRAT procède à la bénédiction et à la pose solennelle de la première pierre. Noël pourra être célébré à l’abri, sous un toit.
Hélas, le travail va être endeuillé par un terrible accident.
Le 26 juin 1962, le Père bénédictin Augustin DE SOOS mettait la dernière main à la pose des vitraux. C’est alors que l’échafaudage volant, se décroche de la charpente, entrainant dans sa chute le Père Augustin et Jean-Joseph DAMA, son manœuvre. Le Père est tué sur le coup, Jean-Joseph le suivra quelques jours plus tard.
L’œuvre du Père DE SOOS sera achevée par le Père Michel SAURET qui vient d’arriver.
Le 1er octobre 1962, jour de la fête de Sainte Thérèse, Mgr René KOUASSI, premier prêtre ivoirien, originaire de diocèse de Bouaké, inaugure l’Église-mère du diocèse en chantant la première grande messe solennelle dans la Cathédrale.
Il faudra attendre 1975, l’année du Cinquantenaire, pour que la Cathédrale soit consacrée par Mgr DUIRAT, en présence de son successeur Mgr Vital YAO. Et il faudra attendre 1984 pour qu’elle soit dotée de ‘’vraies’’ cloches.