A la une | Actualités

PRISE DE POSSESSION CANONIQUE DU SIEGE ARCHIEPISCOPAL DE KORHOGO.

Mgr BESSI invite les ivoiriens à être des imitateurs du Christ compatissant en sacrifiant leurs intérêts personnels au profit de la multitude. Nommé archevêque métropolitain de Korhogo, le dimanche 3 janvier 2021 par le pape François, Mgr Ignace Bessi DOGBO a pris possession du siège archiépiscopal de Korhogo le dimanche 14 février devant un parterre d’autorités politiques, administratives, militaires, coutumières et de nombreux fidèles. Officiellement installé sur la cathèdre de Saint Jean Baptiste de Korhogo par le Nonce apostolique en Côte d’Ivoire, Mgr Paolo BORGIA, le nouvel archevêque a, par la suite présidé la célébration eucharistique au Stade Municipal de ladite ville. Il a invité les fidèles présents à imiter le Christ compatissant car « sa compassion jette à terre toutes les barrières, tous les murs entre les hommes et Il construit des ponts et cette compassion lui donne de rejoindre les rejetés de la société de son temps de les réintégrer dans la communion sociale et religieuse »La Côte d’Ivoire, comme nous le savons, est engagée dans le processus de réconciliation depuis quelques années. Mgr Bessi a profité de cette tribune pour exhorter les ivoiriens à l’imitation du Christ compatissant : « si nous imitons Dieu dans le pardon enraciné dans la bonté et la compassion, si nous suivons la voie de l’amour à l’exemple du Christ qui nous a aimés et s’est livré pour nous, nous n’aurons pas besoin de discours pour que nous soyons en paix, réconciliés les uns avec les autres et vivant en parfaite harmonie », a-t-il martelé. De l’avis de l’ancien évêque du diocèse de Katiola, « la réconciliation vraie ne peut se faire sans renoncement, sans sacrifice de ses intérêts personnels, sans recherche de l’intérêt de l’autre. » a-t-il déclaré. Poursuivant son homélie, Mgr BESSI a supplié les ivoiriens, de toutes tendances, à « sortir de l’esprit de clocher qui atrophie le cœur et l’asphyxie et à entrer dans la communion qui ouvre le cœur, l’oxygène et le dilate à la dimension du monde ».Se tournant enfin vers ses diocésains, le pasteur leur a également demandé de s’investir à la construction d’une Eglise-famille-de-Dieu communion et autonome : « Faisons tout comme Paul et Jésus-Christ, non seulement dans le champ missionnaire et pastoral mais dans la vie de tous les instants. Que personne, membres du clergé, consacrés, catéchistes… ou autres, ne recherche ses intérêts personnels. Que tous, nous recherchions avec acharnement l’intérêt de la multitude. Faisons de l’Eglise de Korhogo, une Eglise qui rejoint ceux qui sont hors du camp et les réintègre dans le camp pour que tous se sentent heureux d’apporter leurs pierres à sa construction »Prenant la parole lors de la série des allocutions au terme de la messe, Mgr Paolo BORGIA, a félicité et encouragé l’élu du jour. Il lui a exprimé « toute la gratitude du Saint Siège pour avoir généreusement accepté la mission que le Saint Père a bien voulu lui confier », avant de lui souhaiter un ministère pastoral fructueux pour la portion du peuple de Dieu à Korhogo. Le Nonce apostolique en Côte d’Ivoire, transmettant les vifs encouragements du pape François à tous les fidèles de cette église, au clergé diocésain, aux religieux, religieuses, fidèles laïcs, les a appelés « à construire une Eglise locale qui soit une Eglise-famille sans distinction d’ethnies et de frontières autour de l’évêque et de son presbyterium, pour former une harmonie de parfaite unité, de concorde »Le cardinal Jean Pierre KUTWÃ, archevêque métropolitain d’Abidjan a, quant à lui, prodigué de sages conseils à Mgr BESSI lui demandant de rester ce qu’il a été toujours été, « c’est-à-dire cet homme qui ne recule pas devant de la vérité à dire. Cet homme qui travaille continuellement pour la communion ; Nous savons dans notre Conférence ce que tu nous as apporté. Si la Conférence vit aujourd’hui une grande communion, c’est grâce à toi. Reste ce que tu es, avance, renonce et dénonce toujours » lui a-t-il conseillé. Notons que le diocèse de Korhogo situé au nord de la Côte d’Ivoire a été crée le 17 novembre 1971, puis élevé au rang d’archidiocèse le 19 décembre 1994. Il couvre une superficie de 22 595 Km2. Mgr Ignace Bessi Dogbo est le 3ème évêque installé sur le siège archidiocèse après nosseigneurs Marie Daniel DADIET et Auguste NOBOU, de vénéré mémoire. Avant d’être nommé archevêque de Korhogo, Mgr BESSI a gouverné le diocèse de Katiola pendant 16 ans. Depuis le 21 mai 2017, il préside aux destinées de la Conférence des Evêques Catholiques de Côte d’Ivoire.

A lire également